Yahoo: Un ancien employé a piraté 6000 comptes d’usagers

Un ancien employé de Yahoo! a plaidé coupable après avoir abusé de son accès pour pirater les comptes de 6000 utilisateurs dans l’espoir des mettre la main sur des données personnelles, plus particulièrement des images et des vidéos à caractère pornographique.

Selon un communiqué publié par le Département de la Justice des Etats-Unis, Reyes Daniel Ruiz, ancien ingénieur chez Yahoo, a admis avoir accédé aux systèmes internes de Yahoo pour compromettre des comptes appartenant à des jeunes femmes, y compris ses amies et ses collègues de travail.

Une fois qu’il a accédé aux comptes des utilisateurs, Ruiz a utilisé les informations obtenus dans les emails et les identifiants de connexion des comptes pour pirater leurs comptes iCloud, Gmail, Facebook, DropBox, et les autres comptes en ligne.

yahoo email hacking

Ruiz a aussi fait des copies des images et des vidéos privées et les a stocké sur un ordinateur chez lui.

Cependant, après qu’une de ses collègues ait remarqué l’activité suspecte sur son compte, Ruiz a détruit son ordinateur et le disque dur contenant les données volées pour essayer d’effacer les preuves.

Ruiz a été inculpé le 4 Avril et a été accusé d’intrusion informatique et d’interception de communication.

Il a plaidé coupable pour l’intrusion informatique et il encourt jusqu’à 5 ans de prison et une amende de $250 000.

Yahoo sur le déclin

Cela vient s’ajouter au mauvais bilan de la compagnie américaine en terme de cybersécurité, on se souvient notamment des multiples brèches de sécurité entre 2012 et 2016.

Le 4 octobre 2016, l’agence de presse Reuters, s’appuyant sur le témoignage de deux anciens employés, révèle que Yahoo! a conçu et mis en place en 2015 un programme informatique de surveillance de masse pour espionner en temps réel les boites e-mail de tous ses utilisateurs à la demande du gouvernement américain.

Le 5 octobre, le quotidien américain The New York Times révèle plusieurs détails sur la manière dont ce programme fonctionnait. L’entreprise aurait modifié son service de filtre antispam pour qu’il soit capable de détecter certains mots-clés, et transmette les messages ainsi détectés au FBI. Selon ce dernier, des enquêteurs auraient fait cette demande après avoir découvert que des membres d’un groupe terroriste non identifié utilisaient les services de Yahoo! pour communiquer. Ne sachant pas quelles boîtes e-mails étaient utilisées pour ces échanges, ils auraient demandés à Yahoo! de mettre en place ce programme de surveillance de masse. L’injonction du FBI, validée par la cour FISA, aurait été assortie d’une interdiction pour Yahoo! de révéler l’existence de ce système de filtre.

Le 15 décembre 2016, la firme admet s’être fait voler en 2014 les données d’un milliard de ses utilisateurs. Ces données comprennent des noms, des adresses électroniques, des dates d’anniversaire, des mots de passe ainsi que des questions et des réponses de sécurité. Les clients actuels sont les premières victimes potentielles, leurs comptes risquant d’être piratés à tout moment

Yahoo! est une société américaine de service web appartenant depuis 2017 à Verizon Media. Son siège social est situé à Sunnyvale en Californie.

À l’origine, Yahoo! était uniquement un annuaire Web, créé par David Filo et Jerry Yang à l’université Stanford en janvier 1994, puis l’entreprise a été fondée en mars 1995. Selon Alexa Internet, Yahoo! était le site web le plus visité en 2004. Le réseau des sites Yahoo! a servi plus de trois milliards de pages par jour en octobre 2004. Yahoo! propose de nombreux autres services gratuits et payants, dont un moteur de recherche, des boîtes à courrier électronique, de la messagerie instantanée, de l’hébergement web et des portails (actualités, finances, etc).

Alors qu’elle était autrefois l’une des sociétés web les plus prospères, Yahoo! a connu un lent déclin pendant les années 2010. Elle est en partie rachetée par Verizon Communications en 2017 pour 4,5 milliards de dollars, tandis qu’une autre partie, dont les actions du groupe Alibaba ainsi que Yahoo! Japan, sont devenu Altaba, un véhicule d’investissement.

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre précédent article.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x