Twitter a supprimé des comptes de désinformation

0

Twitter a supprimé des dizaines de comptes liés à des acteurs soutenus par le gouvernement russe. Ces comptes diffusaient de la désinformation et ciblaient l’Union européenne, les États-Unis et l’OTAN.

Ces comptes faisaient partie de deux réseaux distincts avec des liens russes, chacun d’eux spécialisé dans le ciblage d’entités différentes.

« Notre première enquête a trouvé et supprimé un réseau de 69 faux comptes qui peuvent être liés de manière fiable des individus sponsorisé par l’Etat russe », a déclaré Twitter.

« Un certain nombre de ces comptes ont amplifié des rumeurs alignés sur le gouvernement russe, tandis qu’un autre sous-ensemble du réseau s’est concentré sur la destruction de la confiance dans l’alliance de l’OTAN et de sa stabilité. »

Le deuxième réseau de désinformation lié à la Russie, composé de près de trois douzaines de comptes, s’est concentré sur l’amplification des récits visant à saper spécifiquement la confiance des autres utilisateurs dans les États-Unis et l’Union Européenne.

« Dans le cadre de notre deuxième enquête dans cette région, nous avons supprimé 31 comptes de deux réseaux qui montrent des signes d’affiliation à l’Internet Research Agency (IRA) et à des acteurs liés au gouvernement russe », a ajouté Twitter.

« Ces comptes ont amplifié des rumeurs qui avaient déjà été associés à l’IRA et à d’autres efforts d’influence russes ciblant les États-Unis et l’Union européenne. »

Quatre réseaux de désinformation supprimés

Au total, Twitter a déclaré avoir supprimé quatre réseaux de comptes liés à des opérations de désinformation attribuées à la Russie (100 comptes), à l’Arménie (35 comptes) et à l’Iran (130 comptes).

373 comptes associés sur ces quatre réseaux ont été suspendus définitivement pour avoir enfreint les politiques de manipulation de la plate-forme.

« Depuis que nous avons lancé nos premières archives en Octobre 2018, nous avons divulgué des données relatives à plus de 85 000 comptes associés à des campagnes de manipulation de plateformes provenant de 20 pays, à nos archives d’information d’opérations », a ajouté la société.

L’année dernière, en Juin, Twitter a définitivement supprimé 32 242 comptes liés à trois opérations distinctes attribuées à la Russie, à la République populaire de Chine (RPC) et à la Turquie.

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre article précédent.

Vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.