Le FLoC de Google Chrome va remplacer les cookies – qu’est ce que cela veut dire?

0

Google a commencé le processus de suppression de la prise en charge des cookies tiers de son navigateur Chrome. D’ici la fin de l’année 2021, le navigateur ne permettra plus aux réseaux publicitaires de placer des codes de suivi sur votre machine qui peuvent suivre vos visites sur n’importe quel site qui utilise ce réseau publicitaire.

C’est une bonne nouvelle, bien sûr, mais vous vous demandez probablement : « L’ensemble du modèle de Google n’est-il pas basé sur la publicité ? » et « Google ne possède-t-il pas le plus grand réseau publicitaire au monde ? » Eh bien, oui, c’est tout à fait exact!

Et c’est pourquoi la fin des cookies tiers ne signale pas la fin de la publicité ciblée sur Internet.

Au lieu de cela, Google introduit un nouveau système de publicité ciblée appelé FLoC, ou Federated Learning of Cohorts (l’apprentissage fédéré des cohortes). Il s’agit d’une norme de navigateur qui sera intégrée dans Chrome au cours des prochains mois, et il vise à fournir un moyen plus privé de garder un œil sur vos intérêts monétisables.

Comment fonctionne FLoC?

Pour protéger votre vie privée en ligne, FLoC ne vous considérera pas comme un individu. Au lieu de cela, il vous placera dans un groupe, ou une cohorte, avec d’autres personnes qui ont des intérêts similaires.

Ce tri de cohorte se fera dans le navigateur, et les sites Web seront simplement en mesure de demander à votre navigateur à quelle cohorte vous appartenez. La théorie est que les spécialistes du marketing peuvent faire des annonces adaptées à votre cohorte, mais pas à vous spécifiquement.

La cohorte dans laquelle vous vous retrouverez (vous ne pouvez être que dans une cohorte à la fois) sera décidée par votre activité en ligne. Cela peut être basé sur des URL spécifiques que vous visitez ainsi que sur le contenu réel de ces pages.

Par exemple, si vous visitez un grand nombre de sites qui montrent des chats, vous serez ajouté à une cohorte pour cela. Vous vous intéressez vivement aux voitures? Il y a une cohorte pour ça. On vous attribuera une pièce d’identité de cohorte FLoC en fonction des sites que vous visitez, et votre affectation de cohorte sera recalculée sur une base continue, ce qui peut ouvrir un potentiel de suivi encore plus profond.

Le système FLoC est privé, selon Google, parce que vous ne serez jamais ajouté à une cohorte de moins de quelques milliers de personnes. Les cohortes ne sont pas nommés, mais représentés par une chaîne de données, de sorte que vous ne serez jamais dans un groupe appelé « propriétaires d’iPhone qui recherchent les meilleurs téléphones Android ». S’il y a suffisamment de personnes à la recherche de cela, une cohorte sera créée et se verra attribuer un identifiant, comme FD5642.

C’est alors aux entreprises de publicité de prendre cette information et d’essayer de comprendre ce que les gens d’une cohorte donnée veulent. Le fait que ces cohortes soient assez vagues fait partie de l’attrait, car il sera difficile de comprendre comment certaines personnes ont été placées dans l’une d’elles.

Cela signifie qu’un site ne peut pas simplement enregistrer votre adresse IP. Ils seront cependant en mesure de faire des hypothèses sur les cohortes, et pour les grandes entreprises de marketing cela leur donne un certain avantage.

Devrais-je être soucieux d’être traqué par FLoC?

Vous devriez être soucieux de toutes tentatives de traçage en ligne. Toutefois, le système FLoC actuel rend les choses assez simple pour supprimer les données.

Avertissement : cela ne s’applique qu’au cours de la phase de « preuve de concept ». Si FLoC est adopté, il peut y avoir différentes règles pour supprimer ses données.

Google utilisera votre connexion à Chrome comme première exigence pour vous inclure. Si vous bloquez des cookies tiers, vous ne serez pas inclus, pas plus que si vous avez désactivé la personnalisation des annonces dans vos paramètres d’annonces Google. Vous pouvez vous informer sur les autres moyens de vous désinscrire en allant sur la page du projet GitHub.

Il y a une autre question très importante. Que faire si vous recherchez et lisez un sujet sensible?

Disons que vous avez été victime de violence domestique, ou que vous vous inquiétez de votre état de santé. Pourriez-vous être affecté à une cohorte qui pourrait le révéler à un annonceur?

C’est certainement possible, mais Google exclura certains sujets de l’inclusion. Il y’a une liste de choses qui ne peuvent pas avoir d’annonces personnalisées.

Le problème est qu’il existe un algorithme chargé de gérer cela. Bien qu’il puisse se débarrasser de toutes les pages qui contiennent certaines mots clés, il peut ne pas être en mesure de le faire efficacement pour tout.

L’autre préoccupation est que les entreprises vont utiliser FLoC pour créer une « empreinte digitale » de votre navigateur.

Les empreintes digitales du navigateur sont utilisées pour suivre les utilisateurs web individuels lorsque les cookies de suivi sont bloqués. La méthode crée un profil de navigateur à l’aide de données comme votre adresse IP et les détails que les navigateurs fournissent aux serveurs Web, tels que votre type de navigateur, la résolution du moniteur, le système d’exploitation et même les appareils connectés à l’ordinateur, tels qu’une manette de jeu ou du matériel audio spécifique.

La prise d’empreintes digitales du navigateur n’est pas approuvée par Google, mais il est possible de créer des empreintes digitales sur n’importe quel navigateur Web si un site Web ou un réseau d’annonces souhaite utiliser ces informations. Cependant, même la meilleure prise d’empreintes digitales du navigateur est imparfaite. Avec des milliards de personnes en ligne, il y aura au moins plusieurs autres personnes qui partageront votre profil de navigateur.

Mais alors quand vous êtes placé dans un FLoC avec seulement quelques milliers d’autres personnes, cela réduit considérablement la portée de profilage. Être identifié en tant qu’individu peut effectivement être assez facile si vous combinez une empreinte digitale du navigateur avec un identifiant FLoC. Cela donnerait aux réseaux publicitaires un pouvoir considérable pour garder un œil sur vous pendant que vous naviguez sur le web.

La grande question est peut-être de savoir à quel point il est facile d’exploiter une cohorte. Certaines questions sur une page de discussion de FLoC en ligne présentent le fait que des individus malveillants peuvent utiliser des bots pour se jouer d’une cohorte et le faire paraître assez grand pour offrir à ses occupants un plus grand degré d’anonymat.

Mais que se passerait-il si une cohorte ne contenait qu’un seul utilisateur légitime et 10 000 bots ? Ce serait une façon très simple d’identifier quelqu’un.

Est-ce que FLoC sera adapté aux autres navigateurs?

Google espère que l’idée de FLoC sera repris par d’autres fabricants de navigateurs. Il est peu probable qu’Apple l’accepte pour Safari. Microsoft et Firefox devront prendre leurs propres décisions sur son acceptabilité.

Il est intéressant de souligner que Safari et Firefox bloquent déjà les cookies tiers par défaut. Edge et Chrome (dans sa version actuelle) ne le font pas.

Vous pouvez désactiver les cookies tiers dans Chrome, mais Edge a été signalé comme peu fiable dans son blocage de ces cookies de suivi.

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre article précédent.

Laisser un commentaire