Google aurait traquer les utilisateurs en mode navigation privée

Google fait face à un procès de 5 milliards de dollars pour des allégations selon lesquelles le géant américain collecte des informations de navigation d’utilisateurs à leur insu, même quand ils utilisent le mode de navigation privée qui est destiné à garder leurs activités en ligne privées.

La plainte, déposée devant le tribunal fédéral de San Jose, en Californie, allègue que Google compile les données des utilisateurs via Google Analytics, Google Ad Manager et d’autres applications et plug-ins de site Web, y compris les applications pour smartphones, que les utilisateurs cliquent sur les annonces de Google ou pas, selon un rapport de Reuters.

Google utilise ces données pour en savoir plus sur les habitudes de navigation privée des utilisateurs de Chrome, allant des données apparemment inoffensives qui peuvent être utilisées pour le ciblage publicitaire – telles que des informations sur les loisirs, les intérêts et les aliments préférés – aux «choses les plus intimes et potentiellement embarrassantes» que les gens peuvent rechercher en ligne, selon la plainte.

Google “ne peut pas continuer à s’engager dans la collecte de données secrète et non autorisée de pratiquement tous les Américains avec un ordinateur ou un téléphone”, selon la plainte.

google chrome

Le problème technologique au cœur du rapport est une fonctionnalité appelée mode navigation privée dans le navigateur Chrome, qui, ironiquement, est censée protéger les gens lors de la navigation sur Internet. Les utilisateurs de Chrome peuvent activer le mode navigation privée pour protéger leur historique de navigation, leurs sessions et leurs cookies de sites Web pour empêcher l’utilisation de ces informations à des fins de marketing ou de ciblage publicitaire.

google navigation privée

Cependant, la fonctionnalité a depuis longtemps un problème dans la mesure où même en utilisant ce mode, l’activité des gens est toujours détectable par les sites Web “depuis des années” en raison d’une implémentation de l’API FileSystem, a expliqué le développeur de Google Chrome, Paul Irish, l’année dernière.

Bien que Google ait déclaré avoir implémenté l’API FileSystem d’une manière différente dans Chrome 76, sorti l’année dernière, le problème persiste même dans la dernière version de Chrome 83, qui a été distribuée le mois dernier, selon un rapport de ZDNet.

Il est toujours possible de détecter le mode navigation privée dans Chrome, ainsi que d’autres navigateurs basés sur Chrome, tels que Edge, Opera, Vivaldi et Brave, qui partagent le cœur de la base de code de Chrome, selon le rapport, qui ajoute que Google n’a toujours pas défini un délai pour résoudre le problème.

Une situation ironique pour Google

Un peu plus tôt cette année Google avait accusé Apple d’avoir ce même problème dans leur navigateur Safari.

En Janvier, les chercheurs de Google ont déclaré avoir identifié un certain nombre de failles de sécurité dans la fonctionnalité de navigation privée de Safari – appelée Intelligent Tracking Protection – qui permettent au comportement de navigation des personnes d’être suivi par des partis tiers. Apple a répondu en affirmant avoir déjà corrigé les failles dans une mise à jour de la technologie Webkit dans Safari.

Le moteur de recherche rival, Duck Duck Go, a profité de l’annonce de ce procès pour faire l’éloge de sa propre technologie, qu’il propose comme alternative de recherche pour permettre aux gens de faire des recherches et d’utiliser le Web en privé.

“Le mode navigation privée n’est pas privé. Ça ne l’a jamais été. » a déclaré la société sur Twitter. «DuckDuckGo est privé. Et le sera toujours.”

Robert Epstein, critique de longue date de Google, auteur, psychologue et chercheur à l’American Institute for Behavioral Research and Technology, s’est également tourné vers Twitter pour réitérer son opinion publique de longue date sur les violations de la vie privée de Google.

“#Google #Surveillance & Advertising vient d’être poursuivi pour 5 milliards de dollars pour avoir menti sur son faux mode ‘incognito’ sur son navigateur Chrome”, a-t-il tweeté. “Comme je l’ai toujours dit, vous êtes TOUJOURS suivi quand vous êtes dans ce mode.”

L’affaire actuelle contre le géant de la technologie est Brown contre Google LLC, U.S. District Court, Northern District of California, n ° 20-03664. Le cabinet d’avocats Boies Schiller & Flexner, basé à New York, représente les plaintifs dans ce procès, Chasom Brown, Maria Nguyen et William Byatt.

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre article précédent.