Google Chrome engloutit désormais 20% de mémoire en moins sur Windows

0

Google a déclaré que la dernière version de Google Chrome est livré avec des économies de mémoire majeures sur les systèmes Windows et améliore la consommation d’énergie et la réactivité globale.

Google Chrome 89, qui a été déployé plus tôt la semaine dernière, est livré avec des améliorations significatives de gestion de la mémoire sur Windows, avec le processus du navigateur nécessitant jusqu’à 22% de mémoire en moins.

Selon Mark Chang, chef de produit Chrome, la nouvelle version bénéficie également de 8% d’économies de mémoire dans le renderer et d’environ 3% dans le GPU.

« Nous y sommes parvenus en utilisant PartitionAlloc, notre propre allocateur de mémoire avancé, optimisé pour une faible latence d’allocation, l’efficacité de l’espace et la sécurité », a expliqué M. Chang.

Google utilise PartitionAlloc pour des raisons de sécurité depuis un certain temps maintenant pour la gestion de la mémoire au sein de Blink, le moteur de rendu du navigateur Chrome.

Google Chrome est au régime

Google affirme que des économies de mémoire similaires ont été réalisées dans la dernière version de Chrome concernant la gestion de la mémoire des ongets du navigateur, avec 8% de RAM en moins nécessaire (jusqu’à 1 Gibioctet).

« Chrome récupère maintenant jusqu’à 100 Mio(Mébioctet) par onglet, ce qui est plus de 20% sur certains sites populaires, en libérant la mémoire que l’onglet de premier plan n’utilise pas activement, comme les grandes images que vous avez fait défiler hors écran », a ajouté Chang.

« Chrome réduit également son empreinte mémoire dans les onglets de fond sur macOS, ce qui est quelque chose que nous avons fait sur d’autres plates-formes pendant un certain temps. »

google chrome

La version Android a également été reconditionné, ce qui a conduit à des chargements de page et des temps de démarrage plus rapides, et 5% d’utilisation de mémoire en moins.

Pour couronner le tout, Google a amélioré la réactivité globale du navigateur Web jusqu’à 9% et a réalisé une amélioration de 65% du score Apple Energy Impact pour les onglets de fond.

Avec la sortie de Google Chrome 87 en novembre 2020, Google a optimisé les performances du navigateur Web, ce qui a conduit à des démarrages 25% plus rapides et à des charges de pages 7% plus rapides tout en utilisant moins de mémoire.

Google Chrome 85 a permis jusqu’à 10% de chargement de page plus rapide grâce à une nouvelle technique d’optimisation des compilateurs connue sous le nom d’optimisation guidée de profil (PGO).

« Nous sommes très heureux de vous apporter ces améliorations de performance et en avons d’autres qui devraient voir le jour, alors restez à l’écoute », a conclu Chang.

Laisser un commentaire