twitter

Twitter: Un Bug Permettait de Voir les Tweets Privés pendant 4 ans

Twitter a avoué qu’ils ont accidentellement révélé les tweets protégés de certains utilisateurs d’Android pendant plus de 4 ans — le genre de bévue que l’on voit plus souvent chez Facebook.

Quand vous vous inscrivez , tout vos Tweets sont publiques par défaut, permettant à tout le monde de voir et d’interagir avec vos Tweets. Heureusement, il vous donne aussi la possibilité de protéger vos tweets et de passer en mode privé.

Activez l’option « Protéger vos Tweets » rend vos tweets privés. Vous recevrez une demande quand quelqu’un essaye de vous suivre et vous pouvez accepter ou refuser.

Dans un post sur son Centre d’Aide , Twitter a divulgué un bug qui date du 3 Novembre 2014. Ce bug a potentiellement causé l’application Twitter sur Android de désactiver l’option « Protéger vos Tweets » à l’insu des utilisateurs.

Le bug se manifestait seulement pour les utilisateurs Android qui ont changé les paramètres de leur compte (adresse email ou numéro de téléphone), sur l’application Android entre le 3 Novembre 2014 et le 14 Janvier 2019.

Apparemment, le 14 Janvier 2019, Twitter a sorti une mise à jour sur Android pour réparer le bug.

Bien que Twitter n’a pas spécifié exactement combien d’utilisateurs Android ont été affecté par ce problème, il est probable que la plupart des utilisateurs ont changé leurs paramètres au moins une fois pendant ces 4 ans.

Ceux qui utilisent Twitter sur leur ordinateur ou sur iOS peuvent respirer car ils ne sont pas affecté par ce bug.

Le réseau social est déjà sous investigation par l’Union Européenne pour violation du General Data Protection Regulation (GDPR).

Cette nouvelle loi donne le droit aux citoyens Européens de demander leurs données personnelles aux entreprises, mais quand Twitter a refusé la requête d’un chercheur, la Irish Data Protection Commission (DPC) a ouvert une enquête.

Il semblerait que la DPC était déjà au courant du bug et selon Bloomberg, la commission est prêt à examiner la situation.

Laisser un commentaire