facebook reasearch

Facebook Research: la Nouvelle Application espionne de Facebook

Si vous pensiez que Facebook se tournait les pouces après avoir été forcé de retirer son application Onavo VPN de l’App Store d’Apple alors vous avez tout faux.

Il semblerait que Facebook ait payé des adolescents environ $20 (17,43€) par mois pour qu’ils utilisent une application VPN qui surveillait leurs activités sur leur smartphone et envoyé les données à Facebook.

Ce n’est pas la première fois car ils avaient déjà fait la même chose avec Onavo Protect, un Virtual Private Network (VPN) qu’ils avaient acheté en 2013.

Cependant, ils avaient été forcé de retirer l’application de l’App Store en Août 2018 après qu’Apple ait découvert que Facebook utilisait ce VPN pour enregistrer l’activité et les données de l’utilisateur, une claire violation des conditions d’utilisation de l’App Store en ce qui concerne la collection des données.

Etude de Marché payée par Facebook

Selon un rapport publié par TechCrunch, Facebook a utilisé une application nommée « Facebook Research » disponible sur iOS et Android depuis 2016. Le projet lié à cette application s’appelle « Projet Atlas. »

Apparemment, ils auraient recruté des gens âgés entre 13 et 35 ans et les ont payés $20 par mois pour qu’ils installent l’application Facebook Research sur leurs iPhones et smartphones Android.

Ils ont bien sûr éviter les app store et ont rendu l’application disponible sur des services tiers—Applause, BetaBound et uTest—qui lancent des annonces sur Instagram et Snapchat pour recruter des participants et les faire installer Facebook Research.

Facebook Research Récupère un Nombre Important de Données

L’application a accès aux messages privés, tchats des autres applications de messageries, emails, recherches sur le web, historique de navigation et aux informations de localisation.

Facebook Research demande aussi parfois aux utilisateurs d’envoyer des captures d’écrans de leurs commandes Amazon et de les envoyer à Facebook.

Selon les conditions d’utilisation de Facebook Research, installer l’application leur donne la permission de récupérer toutes ces données.

Facebook Admet l’Existence du Programme

« Comme beaucoup d’entreprises, nous invitons les gens à participer aux recherches qui nous aident à identifier ce que l’on peut mieux faire. » – a déclaré Facebook.

Selon eux, le but de Facebook Research est « d’aider Facebook à comprendre comment les gens utilisent leurs smartphones ». Ils exigent aussi qu’ils ont fourni plein d’informations sur le type de données qu’ils récupèrent et prétendent qu’ils ne partagent ces informations avec personne.

En réponse à ce rapport, Facebook prévoit de mettre fin à la version iOS de cette application. BetaBound, uTest et Applause n’ont pas encore réagi.

Laisser un commentaire