Facebook crée 1 outil qui transfert les fichiers vers Google

Facebook a commencé à implémenter une framework de portabilité de données libre pour la première phase du “Projet de Transfert de Données”, une initiative que la compagnie a lancé l’année dernière en collaboration avec Google, Apple, Microsoft et Twitter.

Facebook a annoncé une nouvelle fonctionnalité qui permettra à ses utilisateurs de transférer leurs photos et vidéos de Facebook vers leurs comptes Google Photos. Le transfert est direct et sécurisé.

La fonctionnalité est seulement disponible pour les utilisateurs de Facebook en Irlande pour le moment et sera disponible pour le reste du monde au début de l’année 2020.

Cette nouvelle fonctionnalité de Facebook est intégrée en utilisant le Data Transfer Projet(DTP), un protocole universel de transfert de données qui donne aux utilisateurs plus de contrôle et leur permet de transférer les données d’un service à l’autre quand ils veulent.

Quel est l’objectif du DTP (Data Transfer Project)?

C’est pour faciliter et favoriser la portabilité des données personnelles que plusieurs géants du web (Facebook, Google, Microsoft et Twitter) se sont associés autour d’un projet commun : le Data transfer projetc. Ils souhaitent aider les utilisateurs à déplacer leurs données personnelles en toute sécurité et avec fluidité entre fournisseurs de services.

Les entreprises technologiques ont décidé de créer une plateforme open-source qui doit faciliter le transfert de données entre applications. Les internautes pourront migrer simplement leurs données et en toute sécurité. Les géants du numérique à l’origine du projet ont particulièrement insisté sur les éléments liés à la sécurité.

Dans un billet de blog, Craig Shank, Vice-Président des standards chez Microsoft, a donné des précisions. Par exemple, les fournisseurs de chaque côté du processus de portabilité devront disposer de mesures de confidentialité et de sécurité strictes. Elles permettent de se prémunir contre tout accès non autorisé, le détournement de données ou d’autres types de fraude. Quant aux utilisateurs, ils devront être informés de manière claire et précise du type de données transférées, de la manière dont elles seront utilisées et des pratiques de confidentialité et de sécurité du service de destination.

“Si un utilisateur veut changer de produit ou de service, il devrait être capable de le faire le plus facilement possible,” peut-on lire sur le site du projet.

“Des outils pratiques permettent aux utilisateurs de sauvegarder ou d’archiver des informations importantes, organiser des informations entre plusieurs comptes, récupérer un compte dont on a perdu le contrôle et récupérer des données depuis un service obsolète. Tout ces outils améliorent la sécurité des utilisateurs.”

Facebook

La framework DTP contient les 3 composants suivants qui ont été conçu pour permettre à n’importe quel service de convertir facilement leurs formats de données et d’authentification en un format commun qui doit être utilisable pour d’autres.

  • Modèles de données
  • Adaptateurs (Données et Authentification)
  • Librairie de gestion de tâches

Il utilise une infrastructure standard et des mécanismes d’autorisation, tel que OAuth et REST. Même les entités d’hébergements n’ont pas accès aux données des utilisateurs, qu’elles soient à l’arrêt ou en transit.

Facebook prend les devants

“Plutôt que d’attendre que chaque compagnie crée son propre système, cette framework libre permet de partager toutes les améliorations ainsi que les adaptateurs et les modèles de données,” a expliqué Facebook.

Le projet DTP a développé des adaptateurs pour 13 différents fournisseurs de services listés ci-dessous:

  • Facebook
  • Google
  • Twitter
  • Instagram
  • Microsoft
  • Imgur
  • Spotify
  • Flickr
  • Remember the Milk
  • SmugMug
  • Solid (Projet de web décentralisé)
  • Deezer
  • Mastodon

Pour l’instant, Facebook teste seulement le transfert de photos et de vidéos vers Google Photos mais la compagnie prévoit d’ajouter le support de plus de services et de types de données à l’avenir.

facebook

“Alors que nous continuons d’ajouter plus de services et de types de données, nous devons garder un œil sur plusieurs facteurs. Il est important que le système demande uniquement les permissions requises pour effectuer sa tâche. L’accès au service de destination devrait disparaître une fois que le transfert est complété.”

“Les transferts devraient seulement être lancé par le propriétaire du compte. Pour vérifier cela, nous demandons aux clients de ré-entrer leur mot de passe avant d’initier le transfert. Nous envoyons aussi un email au compte enregistré dès que le transfert commence. Cela permet aux gens de stopper le transfert si ils changent d’avis ou ne reconnaissent pas la requête.”

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre article précédent.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de