Facebook réagit à la mise à jour de confidentialité d’iOS 14

Facebook se plaint déjà d’une prochaine mise à jour de la confidentialité du système d’exploitation mobile d’Apple, qui oblige l’application à demander la permission aux utilisateurs avant de collecter et de partager leurs données.

Dans la mise à jour d’iOS 14, les utilisateurs d’iPhone et d’iPad d’Apple ont une option explicite qui leur permet de refuser d’autoriser les applications à collecter des données à l’aide de l’identifiant d’appareil Apple (IDFA). IDFA est un identifiant unique associé à un appareil mobile. Facebook (et d’autres applications) peuvent vendre les données collectées via IDFA à des annonceurs tiers, qui peuvent ensuite utiliser ces données pour mieux cibler leurs publicités.

facebook

Apple a annoncé cette fonctionnalité lors de sa conférence mondiale de développeurs au mois de Juin, indiquant aux utilisateurs que cette décision rendra le suivi des publicités plus transparent et leur donnera plus de contrôle sur leurs données. La semaine dernière, cependant, Facebook a riposté contre cette fonctionnalité, protestant qu’elle pourrait entraîner une baisse de plus de 50% de son activité Audience Network, qui est un réseau de publicité intégré aux applications mobiles.

“En fin de compte, malgré tous nos efforts, les mises à jour d’Apple peuvent rendre Audience Network si inefficace sur iOS 14 qu’il n’est peut-être pas logique de l’offrir sur iOS 14”, a déclaré Facebook dans un communiqué. “Nous prévoyons un impact moindre sur notre propre activité publicitaire et nous nous engageons à soutenir les annonceurs et les éditeurs grâce à ces mises à jour.”

L’activité publicitaire permet aux annonceurs de de faire de la publicité ciblée vers des clients utilisant des sites et des applications mobiles autres que Facebook. Facebook a déclaré qu’en raison de cette fonctionnalité dans iOS, la capacité des éditeurs publicitaires à cibler et à mesurer avec précision leurs campagnes sur Audience Network sera affectée, ce qui aura un impact sur leur capacité à monétiser via Audience Network.

Facebook – qui a eu sa juste part de problèmes de confidentialité liés à la collecte de données et à la publicité – a déclaré qu’ils ne collecteraient pas l’IDFA sur ses propres applications sur les appareils iOS 14. Cependant, ils ont déclaré: «Nous pourrions revoir cette décision alors qu’Apple offre plus de conseils. Ils ont également souligné que l’entreprise rappellerait aux utilisateurs qu’ils ont le choix de la manière dont leurs informations sont utilisées sur Facebook.

facebook nso group

Chris Hazelton, directeur des solutions de sécurité chez Lookout, a déclaré que les changements de confidentialité dans iOS 14 font partie d’une «tendance imparable» visant à accroître la protection de la confidentialité des utilisateurs. «Combattre cette tendance, c’est comme combattre les marées océaniques; vous ne pouvez pas », a-t-il déclaré. «Il faut s’adapter à la tendance et innover ou mourir.»

«Les utilisateurs contrôlent davantage leurs informations personnelles», a-t-il déclaré. «Ils peuvent désormais décider application par application qui aura accès aux données personnelles. Auparavant, les utilisateurs d’iOS n’avaient le choix que de partager toutes leurs informations lorsqu’ils utilisaient des applications, ou de refuser de partager et de ne pas avoir accès aux applications. À présent, Apple a créé des leviers permettant aux utilisateurs de choisir plus facilement les développeurs avec lesquels ils partagent des informations personnelles. »

Facebook, habitué des problèmes de confidentialités

Facebook a longtemps eu des problèmes lorsqu’il s’agit d’équilibrer ses efforts publicitaires avec la confidentialité des données des utilisateurs, à commencer par le bordel Cambridge Analytica en 2018. Après cela, la société a depuis suspendu des dizaines de milliers d’applications dans le cadre de son enquête en cours. sur la manière dont les applications tierces de sa plate-forme collectent, traitent et utilisent les données personnelles des utilisateurs. Quoi qu’il en soit, la société a toujours eu des problèmes de confidentialité, affirmant en 2019 que 100 développeurs d’applications tierces avaient pu accédé aux noms et aux photos de profil des membres de divers groupes Facebook.

Alors que iOS 14 devrait être déployé plus tard cette année, Apple n’a pas encore spécifié la date exacte de son lancement.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x