google

Google: les utilisateurs d’Android pourront choisir leur navigateur par défaut

Google a annoncé quelques changements majeurs dans son système d’exploitation Android en Octobre après que leur condamnation par la Commission Européenne pour avoir pré-installé leurs applications et services sur les téléphones Android.

La commission Européenne a accusé Google de forcer les fabricants de téléphone Android à incorporer leurs applications et services—plus spécialement, Chrome et Search en tant que navigateurs par défaut.

Google doit donc changer sa manière de faire.

Dans un article publié récemment, Google a annoncé que les utilisateurs d’Android en Europe devront choisir leurs applications par défaut parmi une variété de navigateurs web et de moteurs de recherche.

« Nous nous assurerons que les utilisateurs d’Android connaissent les différents navigateurs et moteurs de recherche qu’ils peuvent installer sur leurs téléphones, » a déclaré le géant américain.

« Nous demanderons donc aux usagers en Europe quel navigateur et quel moteur de recherche ils préfèrent utiliser. »

Ils n’ont pas préciser mais le choix se présentera surement lors de la première utilisation du téléphone.

Cela survient quelques mois après avoir présenté leurs nouveaux accords de licence pour leurs applications sur les smartphones Android.

Ces nouveaux accords de licence s’applique uniquement aux appareils Android se trouvant dans l’Espace Economique Européen (les 28 pays de l’Union Européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) et exige que les fabricants de smartphone doivent payer des droits de licence différents pour:

  • Play Store, Google Maps, Gmail et YouTube sans Chrome et le moteur de recherche
  • Tout, y compris Chrome et le moteur de recherche

Ce changement permet aux fabricants de smartphone en Europe d’installer les applications qu’ils veulent à la place des applications Google, ils ne sont donc plus forcés d’inclure Search et Chrome.

Google a précisé que les utilisateurs d’Android ont toujours été libre de télécharger les navigateurs et les moteurs de recherches qu’ils veulent.

Ils ont aussi annoncé quelques changements concernant Google Shopping,
le site de commerce électronique et de comparaison de prix.

Laisser un commentaire