Telegram: une attaque DDoS venue de Chine

Telegram, l’une des plateformes de messagerie chiffrée les plus populaires, était brièvement hors-ligne le 12 Juin pour des centaines de milliers d’utilisateurs dans le monde après qu’une attaque de déni de service distribué (DDoS) ait atteint leurs serveurs.

Le créateur de Telegram, Pavel Durov, a révélé que l’attaque venait principalement d’adresses IP localisés en Chine, suggérant que cela était probablement une tentative du gouvernement Chinois de saboter les manifestations qui se tiennent à Hong Kong.

Depuis quelques semaines, les rues de Hong Kong sont remplies de millions de personnes qui sont contre une proposition de lois d’extraditions qui permettraient à une personne arrêtée à Hong Kong d’être juger autre part, y compris en Chine.

Beaucoup de gens voient cela comme une menace aux libertés civiques du territoire.

telegram hong kong protest china extradition

Beaucoup de gens à Hong Kong utilisent Telegram pour pouvoir communiquer de manière confidentielle, organiser des manifestations etc..

Selon Telegram, la compagnie a reçu un nombre important de requêtes qui a empêcher leurs serveurs de traiter les requêtes légitimes. Ils se sont ensuite aperçus que ses requêtes venaient d’adresses IP chinoises.

“Des adresses IP venant principalement de Chine. Historiquement, toutes les attaques DDoS de cette taille (200-400 Gb/s) que nous avons reçu coïncide avec les manifestations de Hong Kong (coordonné sur @telegram ). Ce cas n’est pas une exception,” a tweeté le créateur de Telefram, Pavel Durov.

Bien qu’il soit évident que les attaques DDoS n’ont rien voir avec les données stockées sur les serveurs ciblés, la compagnie a quand même rassuré ses utilisateurs en confirmant que leurs données n’ont pas été subtilisé.

Cependant, ce n’est pas la première fois que Telegram est la cible d’une attaque DDoS lors d’un mouvement politique. Certains gouvernements continuent de cibler les plateformes de messageries ou certains réseaux sociaux pour pouvoir perturber les activistes.

Telegram Messenger est une application de messagerie sécurisée hébergée sur le cloud. L’application gratuite est disponible sur smartphone (Android, iOS et Windows Phone) ainsi que sur ordinateur (Windows, macOS et Linux) et en tant qu’application web. Les utilisateurs peuvent échanger des messages, photos, vidéos et documents sans limite de taille. Il est aussi possible d’envoyer des messages chiffrés de bout en bout qui ne sont pas stockés sur les serveurs de Telegram.

Laisser un commentaire