bing

Bing bloqué par la Chine

La Chine a décidé de bloquer Bing, le moteur de recherche de Microsoft. L’entreprise américaine a confirmé cela après avoir reçu les plaintes des utilisateurs vivant en Chine.

Bing, anciennement Live Search, Windows Live Search et MSN Search, est un moteur de recherche élaboré par la société Microsoft. Il a été rendu public le 1er juin 2009.

Au moment de sa sortie, en 2008, cela révélait un changement dans la stratégie commerciale de Microsoft, qui séparait son moteur de recherche de sa suite d’applications Windows Live.

Bing devient donc le énième service à être bloquer derrière le Grand Firewall de Chine. Le gouvernement Chinois a aussi bloqué d’autres services comme Facebook, WhatsApp, Twitter, Yahoo et Google.

Cette nouvelle est une surprise car Microsoft avait accepté de filtrer et de censurer les résultats de recherche de leur moteur pour respecter les demandes de la Chine.

Le service en ligne WebSitePulse qui surveille le trafic internet en Chine a confirmé que cn.bing.com—l’adresse de Bing en Chine depuis son lancement en Juin 2009—était inaccessible dans plusieurs endroits du pays.

Google avait quitté la Chine en 2010 pour éviter la censure Chinoise. Cependant, des rumeurs indiquent que Google travaille secrètement sur une version censurée de son moteur de recherche pour revenir en Chine.

Ce ban arrive un jour après que le moteur de recherche chinois, Baidu, ait reçu des plaintes car ils favorisaient les articles de leur site d’information Baijiahao.

Le fournisseur d’accès China Unicom a confirmé que Bing avait été bloqué suite à la demande du gouvernement Chinois.

Que vont devoir faire les Chinois pour accéder à Bing?

Pour accéder à Bing en Chine, les utilisateurs devront utiliser un VPN. Une tâche plutôt difficile car le gouvernement a lancé la chasse au VPN.

Ce n’est pas la première fois que la Chine bloque un service de Microsoft. En Novembre 2017, l’application Skype avait été supprimé des magasins d’application d’Apple et Android après qu’ils aient refusé de se soumettre aux lois locales.

Si cet article vous a plu, jetez un œil à notre précédent article.

Source: The Hacker News

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de