Accenture confirme le piratage du ransomware LockBit

0

Accenture, un géant mondial de l’informatique, aurait été touché par une cyberattaque du ransomware LockBit.

Accenture est un géant de l’informatique connu pour servir un large éventail d’industries, notamment l’automobile, les banques, le gouvernement, la technologie, l’énergie, les télécommunications et bien d’autres.

Évalué à 44,3 milliards de dollars, Accenture est l’une des plus grandes sociétés de conseil en technologie au monde employant environ 569 000 employés dans 50 pays.

Un groupe de ransomware menace de divulguer des données volées

Un groupe de ransomware connu sous le nom de LockBit 2.0 menace de publier des données de fichiers prétendument volées à Accenture lors d’une récente cyberattaque.

Les pirates informatiques déclarent qu’ils publieront les données plus tard si une rançon n’est pas payée:

accenture lockbit
Le site de fuite de l’opérateur du ransomware LockBit a un compte à rebours

Bien que LockBit n’ait pas fourni de preuve des données volées, ils prétendent être disposés à les vendre à toute partie intéressée.

« Ces personnes sont au-delà de la confidentialité et de la sécurité. J’espère vraiment que leurs services sont meilleurs que ce que j’ai vu en tant qu’insider. Si vous êtes intéressé à acheter des bases de données, contactez-nous », déclare LockBit sur leur site de fuite de données.

Les détails exacts quant au moment où la violation s’est produite, quand a-t-elle été détectée, son étendue ou la cause technique de l’exploitation ne sont pas encore connus.

Accenture a déclaré que les systèmes affectés avaient été récupérés à partir d’une sauvegarde:

« Grâce à nos contrôles et protocoles de sécurité, nous avons identifié une activité irrégulière dans l’un de nos environnements. Nous avons immédiatement contenu le problème et isolé les serveurs concernés. »

« Nous avons entièrement restauré nos systèmes affectés à partir de la sauvegarde. Il n’y a eu aucun impact sur les opérations d’Accenture ou sur les systèmes de nos clients », a déclaré Accenture.

6 To de fichiers volés, demande de rançon de 50 millions de dollars

Dans des conversations vues par l’équipe de recherche Cyble, le gang de ransomware LockBit prétend avoir volé six téraoctets de données à Accenture et réclame une rançon de 50 millions de dollars.

Les pirates informatiques prétendent avoir eu accès au réseau d’Accenture via un « insideer » de l’entreprise.

Des sources proches de l’attaque ont déclaré qu’Accenture avait confirmé l’attaque par ransomware à au moins un fournisseur CTI, et que le fournisseur de services informatiques est également en train d’informer davantage de clients.

De plus, la société de renseignement sur la cybercriminalité Hudson Rock a déclaré qu’Accenture possédait 2 500 ordinateurs compromis appartenant à des employés et à des partenaires.

LockBit a déjà fait de nombreuses victimes, y compris le réseau ferroviaire britannique Merseyrail.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement australien avait mis en garde contre l’escalade des attaques de ransomware LockBit 2.0, après que le groupe a été vu en train de recruter activement des insiders dans les entreprises qu’ils envisagent de pirater, en échange de millions de dollars de récompenses.

N’oubliez pas de jeter un coup d’œil à nos bons plans.

Laisser un commentaire